• Actualité
  • 25 Juil 2021

Situation de la dette publique au Bénin

L’encours de la dette publique du Bénin s’est établi à 4 156,85 milliards de F Cfa au 31 décembre 2020, soit un taux d’endettement de 46,14 % contre 41,23 % à fin 2019.

L’encours de la dette publique du Bénin s’est établi à 4 156,85 milliards de F Cfa au 31 décembre 2020, soit un taux d’endettement de 46,14 % contre 41,23 % à fin 2019. Malgré la hausse, les différents critères de viabilité de la dette sont respectés tant sur le plan sous-régional qu’international.

Le taux d’endettement public est ressorti à la hausse en s’établissant à 46,14 % contre 41,23 % en 2019 (taux actualisé), selon le Bulletin statistique de la dette publique au quatrième trimestre 2020 de la Caisse autonome d’amortissement (Caa).
Cette progression est liée au rythme des décaissements intervenus au cours de l’année en raison de la bonne avancée des travaux des divers projets, à l’ensemble des financements contractés par le Bénin dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte contre la pandémie de la Covid-19 et à l’évolution du cadrage macroéconomique, analyse la Caa. Elle souligne que le taux d’endettement public du Bénin reste largement en dessous de celui de l’Afrique subsaharienne estimé à 56,2 % par le Fonds monétaire international (Fmi) en avril dernier, et du seuil communautaire de 70 % fixé (normes Uemoa).

En fait, l’encours de la dette publique au 31 décembre 2020 s’établit à 4156,85 milliards F Cfa contre 3476,59 milliards F Cfa à fin 2019. Il est constitué de 2339,67 milliards F Cfa au titre de la dette libellée en devises et 1817,19 milliards F Cfa au titre de la dette libellée en monnaie locale. La dette extérieure représente 25,97 % tandis que la dette intérieure est chiffrée à 20,17 % du produit intérieur brut (Pib).
La part de la dette intérieure dans le portefeuille de la dette publique augmente de 2 points de pourcentage en passant de 41,88 % en 2019 à 44 % en 2020. Elle est constituée majoritairement des titres publics qui représentent 82,84 % de son encours total à fin décembre 2020, mais également des financements bancaires en monnaie locale contractés par l’Administration centrale (17,16 %).

Lire la suite

Partager sur